archives pour le mot-clef ‘Kanlho’

  Le leader de la manifestation étudiante à Machu condamné à 2 ans de prison

Un leader étudiant tibétain arrêté en mars pour avoir mené une manifestation contre le gouvernement chinois lors du second anniversaire de l’insurrection de 2008 au Tibet a été condamné à 2 ans d’emprisonnement.

[…]


D’après Dolkar Kyap, natif de Machu et vivant à Dharamsala, Thupten Nyima est accusé d’avoir initié une manifestation de 30 étudiants de l’école secondaire de la nationalité tibétaine de Machu (dans l’Amdo). Plus de 500 autres Tibétains ont plus tard rejoint la manifestation étudiante le 14 mars de cette année. Les manifestants réclamaient l’indépendance du Tibet et protestaient contre le manque de liberté. Au moins 40 personnes ont été arrêtées à la suite de cette manifestation.

Thupten a été jugé par la cour intermédiaire de la préfecture de Kanlho mais on ne sait pas où il est détenu.

Des étudiants de la même école ont protesté une seconde fois le 3 avril 2010 contre le limogeage de leur proviseur et de deux de ses assistants tibétains par les autorités chinoises.

Kyabchen Dedrol, le proviseur, et ses deux assistants, Do Re et Choekyong Tseten, ont été démis de leurs fonctions suite à la première manifestation pro-indépendance du 14 mars.

Deux étudiants ont également été expulsés de l’école suite à leur critique de la campagne de rééducation patriotique menée par le gouvernement chinois.

Defacto : Kyabchen Dedrol, le proviseur de l’école, est une des figures les plus importantes de la nouvelle vague de poètes tibétains. Il collaborait également à Chodme (la lampe à beurre), un site internet dédié à la littérature tibétaine fondé par Kunchok Tsephel qui lui a été arrêté le 26 février 2009 pour être ensuite condamné à 15 ans de prison.

source : Phayul

 

  Un autre intellectuel tibétain arrêté

kalsang-tsultrim

Les autorités chinoises ont procédé le mois dernier à l’arrestation d’un autre intellectuel tibétain. Il s’agit de Kalsang Tsultrim connu pour avoir largement distribué en 2009 un témoignage vidéo sur la situation au Tibet.

[…]


D’après le TCHRD (Tibetan Center for Human Rights and Democracy), Kalsang, plus connu son son pseudonyme de Gyitsang Takmig, a été arrêté le 7 juillet 2010 dans le district de Dzoge dans la province du Sichuan.


Malgré les demandes répétées de sa famille, aucune explication n’a été fournie par les autorités mais c’est certainement son action de sensibilisation sur la situation au Tibet et la répression du peuple tibétain qui est à l’origine de son arrestation.



En août 2009, des mois après le soulèvement général au Tibet de 2008, une vidéo enregistrée par Kalsang est parvenue à passer à travers les frontières chinoises. Dans cette vidéo, Kalsang suppliait la communauté internationale “d’agir rapidement en faveur du peuple tibétain”.



Ce témoignage vidéo d’une heure dans lequel Kalsang exprime ses craintes sur l’avenir du Tibet et de sa culture a été mis sur VCD [de la vidéo sur un CD] et a été largement distribué (environ 2 500 copies) dans les zones tibétaines des provinces du Gansu, du Qinghai et du Sichuan qui recoupent les provinces tibétaines traditionnelles du Kham et de l’Amdo.



Kalsang est un moine du monastère de Gyitsang Gaden Choekorling dans le district de Sangchu (Chinois : Xiahe),  “Préfecture Tibetaine Autonome” de Kanlho (Chinois : Gannan) dans la province du Gansu. Il est également l’auteur d’un livre publié en 2008 “Miyul la phulway Jamba” (l’amour consacré au royaume humain). Un livre qui met l’accent sur les problèmes et les aspirations du peuple tibétain.

source : Phayul

 

  Prison à vie pour un moine tibétain

Le tribunal de Kanlho a condamné aujourd’hui Tsultrim Gyatso, un moine du monastère de Labrang, à la prison à vie pour « atteinte à la sécurité de l’état ».

[…]

 

Tsultrim, 37 ans, du village de Yig-jang, district de Sangchu, avait participé à une manifestation dans ce même district le 15 mars 2008. Tsultrim avait quitté le district dès la fin de la manifestation mais s’est fait arrêter par la police le 22 mai 2008 dans le district de Drugchu.

source : Phayul