archives pour le mot-clef ‘Losar’

  Condamnés pour avoir enlevé le drapeau chinois/rénovation forcée pour des Tibétains de Ngaba

Deux jeunes Tibétains sont condamnés à deux ans de prison par un tribunal de la préfecture de Nagchu pour avoir descendu le drapeau national chinois du toit d’une école en avril cette année (2009). C’est ce qu’un Tibétain venant d’arriver au Népal a rapporté à la radio Voice of Tibet.

[…]

 

La police du district de Diru dans la préfecture de Nangchu après s’être rendue compte de l’incident s’est mise en quête des coupables. Les autorités ont appréhendé des habitants de la commune de Tsashul où se situe l’école pour mener leur enquête qui les conduit à l’arrestation de deux jeunes de 20 ans, Namlha et Tsewang Jigdrak.

 

Originaires du village de Thanka Drungu dans la commune de Tsashul, ils sont condamnés à deux ans de prison. La source ajoute que leur action est représentative du ressentiment des Tibétains à l’égard du gouvernement chinois.

 

Par ailleurs, Voice of Tibet indique que dans la région de Ngaba, les Tibétains sont contraints par les autorités chinoises de blanchir à la chaux et de rénover leurs maisons.

 

Les Tibétains cette année ont fait l’impasse sur les festivités habituelles et le travail de décoration de leurs maisons pour la nouvelle année tibétaine (losar) afin de pleurer leurs morts et d’exprimer leur solidarité avec les victimes de la répression chinoise de l’année dernière.

 

Les Tibétains de Ngaba, témoins de la répression sanglante des forces chinoises l’année dernière s’opposent à l’ordre émis par le gouvernement d’embellir leurs maisons.

 

Un cas similaire de rénovation obligatoire a récemment été rapporté dans le district de Sershul.
source : Phayul

 

  4 moines tibétains condamnés à 2 ans de prison

D’après la radio Voice of Tibet, la Chine à condamné 4 moines du monastère de Lutsang à deux ans d’emprisonnement.

[…]


fourtibetans
Voice of Tibet cite Khedup, un moine du monastère de Drepung (celui d’Inde). Les autorités chinoises ont arrêté 6 moines du monastère de Lutsang vers le 10 avril 2009.

Les accusations retenues contre 4 d’entre eux ne sont pas connues, pas plus que la date et le lieu du procès.

Le tribunal du district de Mangra a donc condamné : Kalsang Gyatso (21 ans), Soepa Gyatso (24 ans), Lungtok Gyatso (22 ans) et Soepa Gyatso (19 ans). Les deux autres moines ont été relâchés.

Les 4 condamnés faisaient parti des 109 moines du monastère de Lutsang qui avaient organisé une marche de protestation de Lamo Yongzin Phodrang jusqu’au siège du gouvernement du district de Mangra le premier jour du nouvel an tibétain (Losar). Les 109 moines avaient été arrêtés pour subir ensuite de sévères séances de rééducation. Le 20 mars, 103 avaient été libérés. Les 6 restants étant eux relâchés début avril.

Par ailleurs, 2 autres moines de ce même monastère, Thabkhay Gyatso et Kunchok Gyatso ont été arrêtés par la police il y a quelques jours. Ils seraient détenus dans le district de Mangra.

source : Phayul